DECOUVRIR TERRA ROSSA

AU CŒUR DE LA PROVENCE,
UNE célébration DES ARTS DE LA TERRE ET DU FEU

Fidèle à une vocation séculaire, Salernes est aujourd’hui encore une capitale régionale de la céramique.

Les fabriques de carrelages, reliefs muraux, panneaux décoratifs et autres éléments de céramique architecturale fonctionnent toujours.

Comme elles, potiers, créateurs de bijoux et autres objets divers, témoignent d’une activité née il y a près de 4 siècles en ce qui concerne la production artisanale et industrielle fondée sur les argiles mais sans nul doute très ancienne.

Les fouilles du Professeur Jean COURTIN (CNRS) et de ses équipes ont permis, en effet, de découvrir et d’exposer – au sein du musée lui-même les plus anciennes pièces connues en Europe occidentale, vieilles de 7 000 ans.

Aujourd’hui, une dizaine de fabriques produisent encore des carrelages traditionnels ou contemporains et vingt potiers poursuivent par leur créativité exubérante l’ancienne vocation de la commune.

La commune de Salernes a voulu affirmer la permanence d’une tradition qui a marqué son histoire.

Ainsi est né le Musée Terra Rossa.

UN ENSEMBLE ARCHITECTURAL EXCEPTIONNEL

La Maison de la Céramique Architecturale
est située à Salernes, dans le Var.

Cet ensemble architectural de 3 800 M2 a été conçu et réalisé par Jean-Michel WILMOTTE dont les créations sont largement connues au plan international. Il a conçu plusieurs musées majeurs tant en Europe que sur les autres continents.

Les jardins sont l’œuvre de Jean MUS.

A partir d’une ancienne fabrique remontant au XIXème siècle et qui est demeurée en activité jusque vers la fin du XXème, l’architecte a su faire émerger un ensemble cohérent unissant matériaux traditionnels et technologies d’aujourd’hui, esthétique contemporaine et traces vivantes d’un passé industriel.

Il était en effet indispensable de mettre en avant la vocation ouvrière de la cité, une vocation qui a charpenté son histoire.

La réussite esthétique de ces bâtiments est remarquable et compte pour beaucoup dans l’attractivité du musée.

UNE TRIPLE VOCATION

La Maison de la Céramique Architecturale, qui a été dénommée Terra Rossa, réunit trois vocations :

UNE MEMOIRE A SAUVEGARDER​

La maîtrise de la terre et du feu
dès l’aube des temps​

Une salle paléontologique et archéologique présente un ensemble de pièces remarquables issues de fouilles locales réalisées, pour la plupart sur le site de Font-Brégoua à Salernes.

Au temps des tomettes​​

Une reconstitution des ateliers du siècle dernier avec leurs “étranges machines”,

où étaient produites les célèbres “tomettes” permet de découvrir des savoir-faires ancestraux.

UN ART DU QUOTIDIEN​

Une exposition de plus de 2000 carreaux décorés, depuis les fabrications du Moyen-Age jusqu’à celles du siècle dernier au travers d’une des plus prestigieuses collections privées européennes, acquise par la commune.

Les artistes, peintres naïfs ou maîtres du trait ont témoigné de la vie et de leur environnement quotidien.

DES EXPOSITIONS ARTISTIQUES TEMPORAIRES
TOURNeES VERS LA CRéATION D’AUJOURD’HUI

La Maison de la Céramique Architecturale,

depuis 2010, conçoit et organise chaque année des expositions où se manifeste une exigence de qualité qui a retenu l’attention du grand public aussi bien que des spécialistes.

En 2010, Terra Rossa a accueilli les premières céramiques réalisées par Daniel Buren, dont la notoriété internationale n’est plus à souligner.

Depuis et chaque année Terra Rossa accueille les œuvres de nombreux artistes dont des maîtres historiques tels que Zao Wou Ki, Bogart, Karel Appel, Corneille, Waydelich, Folon, Chu Teh Chun, Miotte, Foubert, Lucio Fontana, Asger Jorns, Wifredo Lam, Sosabravo, Gilbert Portanier, Inge Schnurle, Marc Tigrane, Dominique Assoignons, Kamal Lahbabi, Nathalie Pomero, Carole Sesbouë, Fanny Guilvard, Florence Thomassin, Agathe Benoît, Vanessa Vagh, Jacqueline Badord, et venus de Saint-Pétersbourg, Ekaterina Suhareva, Igor Vasilev, Dmitry Ilyinskiy, Iuliia Gusarova, Julia Nicolaevna Klopova, Lilia Bogatko, Mikhail Kapustin, Sergey Sorinskiy, Julia Repina, Douglas Black …

Enfin Terra Rossa c’est aussi des salles de réunion et de séminaires, des locaux administratifs ainsi que des ateliers de formation.

L’été des concerts et des séances de cinéma ont lieu dans les jardins.

Cet ensemble a vu le jour grâce à l’implication de partenaires essentiels: Europe, Etat, Conseil régional, Conseil général sans oublier la Ville elle-même.